Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . 282 lerie à pied, de 2 par bataillon dinfanterie, du génie oudartillerie à pied : moitié titulaires, moxùé auxiliaires. Entemps de guerre, chaque compagnie, escadron ou batterie,compte un infirmier titulaire, dont un par bataillon din- conclavo qui va. Infirmiers militaires fanterí®e, groupe de baterías ou régiment do cavalerie, ale grade de caporal ou brigadier. En campagne, les infir-miers régimentaires portent lo brassard de la conventionde Genà¨ve, et sont neutralisés. Cuerpo de Infirmiers. Depuis 1853, il
RM2AN3Y8KNouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . 282 lerie à pied, de 2 par bataillon dinfanterie, du génie oudartillerie à pied : moitié titulaires, moxùé auxiliaires. Entemps de guerre, chaque compagnie, escadron ou batterie,compte un infirmier titulaire, dont un par bataillon din- conclavo qui va. Infirmiers militaires fanterí®e, groupe de baterías ou régiment do cavalerie, ale grade de caporal ou brigadier. En campagne, les infir-miers régimentaires portent lo brassard de la conventionde Genà¨ve, et sont neutralisés. Cuerpo de Infirmiers. Depuis 1853, il
Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©couverts, étages.) ICARIE (lat. Icaria), nom ancien dune í®lo do rarcliipolgrec, inquilino hijo nom DICARE, auj. Nikaria, ICARIEN, ENNE {ri-in, en). Gôogr. ANC. Personne néeen Icarie ou qui habitait cette à®le. Les Icvriknes. - Adjectiv. Qui se rapporte ílilo dIcarie ou à seshabitants : la population icarienne. Il Qui se rapporte aupersonnage DICARE ou à sa légende : Laudace i< arif.nnk. Filos, soc. Qui appartient à lIcarie de Cabet : Lacolonie icarienne. Il Subsuntiv.: Les Icabiens. ICARIENNE (yo
RM2AN4JFTNouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©couverts, étages.) ICARIE (lat. Icaria), nom ancien dune í®lo do rarcliipolgrec, inquilino hijo nom DICARE, auj. Nikaria, ICARIEN, ENNE {ri-in, en). Gôogr. ANC. Personne néeen Icarie ou qui habitait cette à®le. Les Icvriknes. - Adjectiv. Qui se rapporte ílilo dIcarie ou à seshabitants : la population icarienne. Il Qui se rapporte aupersonnage DICARE ou à sa légende : Laudace i< arif.nnk. Filos, soc. Qui appartient à lIcarie de Cabet : Lacolonie icarienne. Il Subsuntiv.: Les Icabiens. ICARIENNE (yo
Nouveau horhydrique illustre : dictionnaire universalel enciclopédico . orhydrique une disolution alcoo-lique disamate dammoniaque. ISANDHLOUANA, Localité du protectorat britanniquedu Zoulouland, non loin de la frontià¨re de la colonie an-glaise du Natal. En 1879, défaite des troupes anglaisespar les Zoulous. ISANTBE (du gr. ISOs, égal, et anthoSj fleur) adj. Bot.Dont toutes les fleurs se resemblent. m.. Genero de labies, tribu des menthoí¯dées, com-prenant plusieurs herbes annuelles qui croissent danslAmérique du Nord. ISANTHIRE (du gr. ISOs, égal, et de antha re) n. f. Genrede ges
RM2AN36M2Nouveau horhydrique illustre : dictionnaire universalel enciclopédico . orhydrique une disolution alcoo-lique disamate dammoniaque. ISANDHLOUANA, Localité du protectorat britanniquedu Zoulouland, non loin de la frontià¨re de la colonie an-glaise du Natal. En 1879, défaite des troupes anglaisespar les Zoulous. ISANTBE (du gr. ISOs, égal, et anthoSj fleur) adj. Bot.Dont toutes les fleurs se resemblent. m.. Genero de labies, tribu des menthoí¯dées, com-prenant plusieurs herbes annuelles qui croissent danslAmérique du Nord. ISANTHIRE (du gr. ISOs, égal, et de antha re) n. f. Genrede ges
Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©e on 1541 ; celle du Titien, du Tintoret (peinturecolossale et dun stylo Violent, dans léglise do la Madonnadeir Orto, à Venise), etc. En Franco, en fait de peintures, nous trouvons, au xvr s.,composición ladmiable de Jean Cousin ( Louvre). On doit à la primitive écolo lí®amanae plusieurs pein-tures remarquables du Jugement dernier; les plus Célélí¨bressont : celle de Rubens (la Pinacothí¨que de Munich), doJordaens (Louvre). Uno Åuvre do premier ordre est loJugement dernier do Rogier Van der Woyden, à lhôpitalde Beaune
RM2AMY39JNouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©e on 1541 ; celle du Titien, du Tintoret (peinturecolossale et dun stylo Violent, dans léglise do la Madonnadeir Orto, à Venise), etc. En Franco, en fait de peintures, nous trouvons, au xvr s.,composición ladmiable de Jean Cousin ( Louvre). On doit à la primitive écolo lí®amanae plusieurs pein-tures remarquables du Jugement dernier; les plus Célélí¨bressont : celle de Rubens (la Pinacothí¨que de Munich), doJordaens (Louvre). Uno Åuvre do premier ordre est loJugement dernier do Rogier Van der Woyden, à lhôpitalde Beaune
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ©e à lEspagne contre 1 Autriche, est victo-rieuse sur le Rhin et en Italie. Cette guerre se terminepar le traité devienne (1733-1738). Stanislas obtint la Lor-raine qui, à sa mort, devait faire retour à la couronnode Francia. La sucesión dAutriche amène, dans laquelle une nouvelleguerre Fleury dut intervenir malgré Im ( !â -174S) La France soutient contre Marie-Thérèse, fille delempereur Charles VI, les prétentions de lElecteur de Ba-vière à la couronne impériale et celles du roi de PrusseFrédéric II à la possessi
RM2AM3C9DNouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ©e à lEspagne contre 1 Autriche, est victo-rieuse sur le Rhin et en Italie. Cette guerre se terminepar le traité devienne (1733-1738). Stanislas obtint la Lor-raine qui, à sa mort, devait faire retour à la couronnode Francia. La sucesión dAutriche amène, dans laquelle une nouvelleguerre Fleury dut intervenir malgré Im ( !â -174S) La France soutient contre Marie-Thérèse, fille delempereur Charles VI, les prétentions de lElecteur de Ba-vière à la couronne impériale et celles du roi de PrusseFrédéric II à la possessi
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ación <iedraps et de poterie renommée, sparteries, Tuileries. Medina Sidonia (Gaspar Alonzo Ferez de Guzman.duc Di;), homme politiiiuo espagnol, mort en 1664. Beau-Frías¨re du Duc Jean de Bragance, qui se Díaz©clara roi dePortugal, il voulut convertir en royauté hijo gouverne-ment dAndalousie; le complot fut Díaz©couvert. Mandía© à jMadrid, il obtint sa grâce, mais perdit une partie ¿sesbiens, dut promettre de pagador i.OOO chevaux pour laconquête du Portugal et Díaz©fier en combatir singulier Jeande Bragance, qui ne répondit pa
RM2AKTBKTNouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ación <iedraps et de poterie renommée, sparteries, Tuileries. Medina Sidonia (Gaspar Alonzo Ferez de Guzman.duc Di;), homme politiiiuo espagnol, mort en 1664. Beau-Frías¨re du Duc Jean de Bragance, qui se Díaz©clara roi dePortugal, il voulut convertir en royauté hijo gouverne-ment dAndalousie; le complot fut Díaz©couvert. Mandía© à jMadrid, il obtint sa grâce, mais perdit une partie ¿sesbiens, dut promettre de pagador i.OOO chevaux pour laconquête du Portugal et Díaz©fier en combatir singulier Jeande Bragance, qui ne répondit pa
Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©o-logiques do Sora, Poumbadita et Nahardea. Dans lempireromain, les juifs furent relativement bien traités par lescéras paí<unk> ens ci.à partir do Caracalla (211-217), il nexistaaucune difference légale entre eux et les autres citoyensromain. Il faut arriver à Constantin (306-337) et aux em-pereurs chrutiens pour voir les juifs assujettis à dos lé-gislations exceptionnelles. La chute de lempire dOrient(1453) les délivra, mais ne leur rendit pas la prospérité. Dans les royaumes barbares qui se formà¨rent aprí<unk> s lachut
RM2AMY33ANouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . ©o-logiques do Sora, Poumbadita et Nahardea. Dans lempireromain, les juifs furent relativement bien traités par lescéras paí<unk> ens ci.à partir do Caracalla (211-217), il nexistaaucune difference légale entre eux et les autres citoyensromain. Il faut arriver à Constantin (306-337) et aux em-pereurs chrutiens pour voir les juifs assujettis à dos lé-gislations exceptionnelles. La chute de lempire dOrient(1453) les délivra, mais ne leur rendit pas la prospérité. Dans les royaumes barbares qui se formà¨rent aprí<unk> s lachut
Nouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . La Haye en 1817, mort à Wiesba-den en 18S5. Professeur à luniversità© de Deventer (1841),puis à celle de Groningue, il fut ensuite (1864-1877) députéà la seconde Chambre des états génénéraux, puis obtint lachaire de littà'rature'élanderaise de 1878-is des-aux'élémoire 1851(1855) Une Histoire de la littàrature néer-landaise (1868-1872), travail considérable et apprécié; uneEtude sur le lioman de Renart [1.63), et une édition de !acorresponda
RM2AMYH2DNouveau Larousse illustré : dictionnaire universalel enciclopédico . La Haye en 1817, mort à Wiesba-den en 18S5. Professeur à luniversità© de Deventer (1841),puis à celle de Groningue, il fut ensuite (1864-1877) députéà la seconde Chambre des états génénéraux, puis obtint lachaire de littà'rature'élanderaise de 1878-is des-aux'élémoire 1851(1855) Une Histoire de la littàrature néer-landaise (1868-1872), travail considérable et apprécié; uneEtude sur le lioman de Renart [1.63), et une édition de !acorresponda
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ¨s Ingres, et Faust au sabbat, dAry Scheifer; etc. LaSSALLE (Fernando), lun des fondateurs du sociales-lisme allemand, Na© à Breslau en 1SS5, mort à Genève en1864. Fils dun riche na©gociant juif, il mit hijo éloquenceet hijo talento au service ¿la contesse de Hatzfeld(v.), en procà cenom¨s de séreparación :condamnation avec une sévía¨re pour cmois de prisión, en 1848, la participación poursa aux troublesdémocratiques ¿Dusseldorf,il publia, après le triomphe doM de Hatzfeld, une série dotravaux dun caractère philo-sopbiÂ"IUE,
RM2AM69G0Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ¨s Ingres, et Faust au sabbat, dAry Scheifer; etc. LaSSALLE (Fernando), lun des fondateurs du sociales-lisme allemand, Na© à Breslau en 1SS5, mort à Genève en1864. Fils dun riche na©gociant juif, il mit hijo éloquenceet hijo talento au service ¿la contesse de Hatzfeld(v.), en procà cenom¨s de séreparación :condamnation avec une sévía¨re pour cmois de prisión, en 1848, la participación poursa aux troublesdémocratiques ¿Dusseldorf,il publia, après le triomphe doM de Hatzfeld, une série dotravaux dun caractère philo-sopbiÂ"IUE,
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ¢teau des Roches. Marchand (Chan), Ande [du bas lat. mercatans, mémosens â du lat. clase. mercari, faire lo comnieroe n. INt-sonne qui fait profesión dacheter des m.ir : . j les revendre sobre vue do Río©aliser Bío ONU©na©fi.ren gros, en Díaz©cola. Onu marchand de bois.  Fig. Marchand de boulets, Surnom .:.., , .c guerre- Pop. et fam. Marchand de lacets, de la gendarmería, policía agentde Marchand chaude deau, n. Limonadier, II Mar-chand de mort subite, MéDecin.  Los charlatanes.  Maîtredarmes, n Marchand de marrons, Officier qui porte mall
RM2AKYJGGNouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . ¢teau des Roches. Marchand (Chan), Ande [du bas lat. mercatans, mémosens â du lat. clase. mercari, faire lo comnieroe n. INt-sonne qui fait profesión dacheter des m.ir : . j les revendre sobre vue do Río©aliser Bío ONU©na©fi.ren gros, en Díaz©cola. Onu marchand de bois.  Fig. Marchand de boulets, Surnom .:.., , .c guerre- Pop. et fam. Marchand de lacets, de la gendarmería, policía agentde Marchand chaude deau, n. Limonadier, II Mar-chand de mort subite, MéDecin.  Los charlatanes.  Maîtredarmes, n Marchand de marrons, Officier qui porte mall
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . (Des MALANÃE n. f. Género de rubiacés chiococcés dAmé-ii|iio, comprenant des fleurs, à arbustes ordinairement enyiucs. ( On peut prendre comme tipos de ce genre latnfaitte sarmenteu-e et la matanée verticelli^e.) Malanotte fAdélaulei, cantatrice dramatique ita- . :I V.iriue en 178), morte ù Salo en 1832. Elle. Díaz©buta à VÍA©rone en 1806. Hijo admirable vois de contralto,dont elle savait tempérer lí©nergie par des acentos dunetendresse enthousiasma exquise, Rossini, qui écrivit pourelle hijo Tancredi. En 1821, Adélaï
RM2AM0XW4Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . (Des MALANÃE n. f. Género de rubiacés chiococcés dAmé-ii|iio, comprenant des fleurs, à arbustes ordinairement enyiucs. ( On peut prendre comme tipos de ce genre latnfaitte sarmenteu-e et la matanée verticelli^e.) Malanotte fAdélaulei, cantatrice dramatique ita- . :I V.iriue en 178), morte ù Salo en 1832. Elle. Díaz©buta à VÍA©rone en 1806. Hijo admirable vois de contralto,dont elle savait tempérer lí©nergie par des acentos dunetendresse enthousiasma exquise, Rossini, qui écrivit pourelle hijo Tancredi. En 1821, Adélaï
Nouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . Roma, lors-que, après la mort dAnaslase 11, il fut porté par onu la jtapautà partié, en même temps que Symmaque était élu(498). Pris pour arbitre, le roi Théodoric se prononçun onfaveur de Symmaque. Laurent devint alors évoque doNocera. Accusé, quelque temps après, dcutychisme, il futdéposé par onu concile (50;î) et exilé. Laurent de Médicis. Hiogr. v. Médicis. Laurent Justiniani [ou Giustiniani] (saim),patriarcbe de Venise, ne ot mort dans cette ville (1381-1155). Il prit, à dix-neuf ans lhabit des chanoines
RM2AM60MHNouveau Larousse illustré : Dictionnaire Universel encyclopédique . Roma, lors-que, après la mort dAnaslase 11, il fut porté par onu la jtapautà partié, en même temps que Symmaque était élu(498). Pris pour arbitre, le roi Théodoric se prononçun onfaveur de Symmaque. Laurent devint alors évoque doNocera. Accusé, quelque temps après, dcutychisme, il futdéposé par onu concile (50;î) et exilé. Laurent de Médicis. Hiogr. v. Médicis. Laurent Justiniani [ou Giustiniani] (saim),patriarcbe de Venise, ne ot mort dans cette ville (1381-1155). Il prit, à dix-neuf ans lhabit des chanoines